En route vers Istanbul

Le jour du 12 janvier 2008 par Stéphanie

imgp3763-13355.JPGTemps pas génial ce matin et nous discutons de la suite des événements : il nous faut impérativement 1 nuit, voire 2 dans un camping pour recharger la batterie avant d’aller à Istanbul où tous les campings sont closed. Mais où ? Nous optons pour la route de la côte, ce qui me ravit car on va retrouver la mer. Effectivement le Semizkum Mokamp nous ouvre ses portes et on s’installe à 10 mètres de la mer Marmara. Et cerise sur le gâteau, il y a même une connexion. Là encore, nous rencontrons un excellent accueil..
Courses dans un supermarché. Aïe, on commence à retrouver les prix habituels. On s’était habitué à des prix bien moins élevés que chez nous et on en avait bien profité. Pour tout dire, ça arrangeait bien notre budget mais la Turquie, puis la Grèce et l’Italie nous ramèneront à la réalité…
Aucune marque française ici mais par contre, je trouve dans le rayon “mezze” un pot de tapenade turque qui est 1000 fois, 10 000 fois meilleure que tout ce que j’ai pu goûter jusqu’à présent. Or, la tapenade est mon péché mignon et je peux me nourrir exclusivement de pain, d’huile et d’olive dès le petit-déjeuner. J’en tartine un petit pain en forme d’anneau aux graines de sésame, miam. Si je devais habiter ici, je devrais rapidement jeter ma balance!

Samedi, grand beau temps qui fait dire à Philippe qu’il va se baigner cet après-midi mais il change d’avis quand un petit vent aigre se lève…Malgré un ciel bleu trompeur, ce n’est quand même pas l’été ! Nous passons la journée à terminer les devoirs, à lire, à jouer sur la plage et à buller au soleil.


imgp3774-13355.JPG

Commentez l'articleRetour